Nespresso Essenza de Krups: démontage.

Heureux propriétaire depuis 2005 d’une machine Nespresso Essenza (Krups XN2005) ce n’est qu’aujourd’hui que j’ai osé me lancer dans le démontage de l’engin. En effet, j’ai pu remarquer dès le déballage il y a 3 ans que la bête était entièrement assemblée par des espèces de rivets bizarres, apparemment inattaquables sans tout démolir… C’est avec satisfaction que j’ai découvert aujourd’hui que ces éléments étranges n’étaient pas des rivets mais bien des vis, mais à la tête très curieuse: sans empreinte concave, elles sont juste constituées d’une espèce de petit chapeau haut de forme apparemment cylindrique. Or c’est là qu’est l’astuce! Cette tête n’est pas circulaire mais ovale, ce qui permet d’y appliquer un couple.

Pour faire tourner ces vis, inutile de les torturer avec une grosse pince, celles qui sont au fond du carter en ABS sont de toute façon inaccessibles! Plusieurs solutions s’offrent donc au bricoleur:
-acheter le tournevis adéquat, avec cette empreinte bizarre, une quarantaine d’euros sur le net -> cher et inutile
-fabriquer soi même ce tournevis en perçant un trou de 3,5mm dans une vis de 6mm en acier puis en écrasant ce trou au marteau pour lui donner une forme ovale 1 -> astucieux mais difficile à réaliser sans des machines outils précises. J’ai fait plusieurs essais sans succès: soit l’ovale est trop écrasé, soit pas assez…

Un peu déconfit, j’étais prêt à renoncer quand je suis tombé sur un tube d’aluminium (diamètre interne 4mm, externe 6mm) acheté il y a quelques mois dans un Leroy Merlin quelconque. Il m’a suffit de mordre doucement le bout de ce tube avec un pince ordinaire pour lui donner la forme ovale idéale qui m’a permis de déloger les 8 vis de la machine du bout des doigts, sans effort et sans casse! Il me semble donc que c’est de loin l’outil idéal tant d’un point de vue pratique qu’économique!

Une fois ces vis retirées, la coque se démonte très facilement et sans risques de casse. Les trois photos suivantes présentent la bête déshabillée. Le cliché central permet de comprendre aisément le fonctionnement de la machine. L’eau froide est ponctionnée à droite, sous le réservoir. Elle traverse la pompe verte, ressort par le tube fin bleu transparent et va dans le thermobloc. Elle en ressort par un autre tube fin, mais entouré d’une gaine de silicone, qui monte verticalement vers la presse à capsules (première photo). On remarque que la pompe est montée sur de gros silentblocs. Elle est fabriquée par Invensys ; il s’agit manifestement d’une pompe à solénoide, modèle 0018526 CL7 10702, qui consomme 70W.

Je précise ici que ce n’est pas une panne qui m’a poussé à démonter cette Nespresso! Si je me suis intéressé à cette machine c’est uniquement parce que le fabricant a voulu en protéger le contenu par une visserie exotique. Si Nestlé/Krups avait utilisé des vis ordinaires je n’y aurais probablement jamais touché… Quoiqu’il en soit, je n’ai relevé aucun signe d’usure ou de casse. Les seuls stigmates de l’utilisation intensive de la machine sont les traces de calcaire: posée à côté de l’évier, la petite Krups a souvent les pattes dans l’eau. Un peu d’acide acétique a rapidement eu raison de ces croûtes calcaires.

J’ai finalement démonté le nez de la machine qui se déclipse très facilement via deux pattes (gauche et droite, 9h et 3h). Contrairement au reste de la machine, cette zone (la seule en contact avec le café) est assez crasseuse: les vapeurs grasses déposent un résidu brun, gluant et malodorant sur toute la surface intérieure du nez. Il faut être honnête, vu sous cet angle, mon matériel est nettement moins sexy que celui de George Clooney! Mais pas de panique: un peu d’eau chaude, une brosse à dent usagée et l’engin retrouve un excellent aspect! Notons tout de même que cet encrassement nuit au bon fonctionnement des interrupteurs puisque leur zone de contact circulaire devient graisseuse et ainsi moins sensible.

Je n’ai pas touché à la presse à cartouches et aux buses car l’ensemble est assemblé par des vis torx de plusieurs tailles et j’ai eu la flemme de partir à la chasse aux tournevis adéquats.

Après avoir tout bien nettoyé et réassemblé, j’ai terminé cette séance de démontage en remplaçant les 8 vis ovales par des cousines cruciformes, what else?

12 comments

  1. mle Nov 18

    Bravo – J’ai du la démonter car le bouton marche arrêt devenait pénible à manoeuvrer – Je n’ai pas usé de la même délicatesse et ai préféré le foret à métaux…
    1,41€ HT contre 100€ une machine neuve ; c’est toujours cela de moins à dépenser..

  2. David Nov 18

    Salut!
    Intéressant ce problème de bouton. J’ai moi aussi de plus en plus de mal à allumer la machine: je suis obligé d’appliquer un pression assez importante sur le bouton pour mettre l’engin en marche. Rien à signaler par contre au niveau du bouton vert qui fait s’écouler le café.

    As tu identifié la cause de ton problème? Est-il semblable au mien?

  3. phno Dec 19

    Bravo pour l’astuce ! Alors que je comptais me débarrasser de la bête (plus moyen de l’allumer), ton article a donné une seconde vie à ma Nespresso (et soulagé mon portefeuille). Personnellement j’ai utilisé la partie femelle (légèrement écrasée) d’une vis d’assemblage pour ouvrir la machine. Ensuite réajustement du module d’allumage (caoutchouc rouge) ; visiblement une maladie chez Krups. Merci David !

  4. David Dec 19

    De rien, c’est un plaisir de se sentir un peu utile.
    Bons cafés!

  5. francoisjim Oct 10

    Merci beaucoup et bravo pour l’astuce du tube alu. En fait, j’ai utilisé une vis IKEA. J’en avais une (autre idée pompée sur un forum). Sans vous, j’aurais probablement “benné” ma cafetière et réinvesti dans une nouvelle.
    Je ne suis pas un bricoleur né, la preuve:
    - j’ai commencé par vérifier le tartre par en bas, alors que c’est en arrivant dans la presse à capsule que le connecteur était bouché.
    - Même si ma cafetière fonctionne super bien, après remontage, je me retrouve avec deux vis (pas ovale mais cruciforme).
    Il n’y en a pourtant pas cinquante!
    Merci encore!
    francoisjim

  6. David Oct 10

    Je suis content que cet article serve, merci pour ces commentaires et bons cafés.

  7. nooty Apr 6

    Je ne sais pas en quelle année tu as écrit cela, mais si je l’avais lu plus tôt, j’aurai essayé plus tôt…
    je te remercie pour tout cela…

  8. David Apr 6

    25 décembre 2008

  9. Lebam Nov 1

    Merci pour cette astuce d’ouverture ! J’ai réussi et avec l’aide de deux jeunes vendeurs de Leroy Merlin nous avons pu retirer toutes les vis sur place.
    Maintenant je vois bien le bouton rouge mais je ne sais pas réellement comment le réparer, si quelqu’un pouvait me donner plus de précisions…

  10. PAM Nov 29

    Machine Nespresso Turmix TX100 (ressemble à la Krups).
    Problème du bouton rouge d’enclanchement INOPERANT.

    Dévissé facilement les 8 vis avec l’outil suivant :
    Pointe BIC !!!
    - Enlever la cartouche d’encre. Il ne reste que le corps du stylo transparent.
    - Chauffer (pas trop) le petit bout sur une flamme de bougie (il ne doit pas prendre feu). Il devient un peu mou mais reste transparent.
    - Enfoncer rapidement et à fond le stylo dans le trou d’une des 6 vis sous le machine, sans tourner. Attendre le refroidissement. Retirer la stylo marqué ainsi par l’empreinte de la vis. Finir le refroidissement sous l’eau froide.
    - L’outil est prêt. Les 8 vis se dévissent assez facilement. Presser fortement le stylo au fond sur la vis au démarrage du dévissage.

    Réparation :
    Le bouton rouge comporte sur le dessous une double surface conductrice noire qui met en contact passager les 2 surfaces dorés en arcs de cercle du petit circuit imprimé. Il faut bien repérer sa position puis délicatement l’extraire de son logement (rien à dévisser, il est simplement maintenu par les bords mous du caoutchouc rouge). Nettoyer les surfaces dorées sans les rayer avec la pointe d’un cure-dent en bois. Tout le résidu noir doit être enlevé.
    Remonter d’abord le caoutchouc rouge puis le circuit vert en le pressant contre le caoutchouc.
    Après remontage, le bouton rouge d’enclanchement est OPERANT.
    Cela fonctionne. Merci à tous !!

  11. yoyo May 23

    Bonjour

    Merci pour toutes ces infos utiles !
    Pourriez-vous poster une photo de ces tube d’aluminium achetés à Leroy ?
    Merci d’avance !

  1. NESPRESSO KRUPS :The Longtail Coffee Store

Leave a reply

You must be logged in to post a comment.